Le succès du PTZ

L’application du prêt à taux zéro n’est pas récente. Néanmoins, c’est la version 2016 de ce crédit qui a connu un grand succès auprès des emprunteurs cibles. Il touche désormais la branche de l’immobilier ancien.

De quoi s’agit-il ?

Le PTZ est un crédit qui vise à répondre aux besoins des primo-accédants pour acheter leur logement. Une nouvelle version de cette offre est entrée en vigueur depuis le début de l’année 2016 et il connaît actuellement un grand succès.

Des mesures plus souples et plus élargies ont été rajoutées à celles anciennes. C’est ce qui a permis à de nombreux particuliers à avoir accès à des offres qui se situent au-dessus de leur moyen. Actuellement, le financement atteint jusqu’à 40 % du prix de la résidence à acquérir alors qu’autrefois, il s’est seulement limité dans les environs de 18 à 26 %.

Il s’agit d’une augmentation frappante tournant à l’avantage des demandeurs à revenus modestes.

En outre, il faut savoir que le crédit est désormais accompagné de nombreuses facilités et les différés liés au retour du fonds au créancier ont été allongés.

Les travaux de rénovation

Le prêt à taux zéro a déjà attiré plus de 30 000 demandeurs depuis la mise en vigueur de la nouvelle version jusqu’en mai. Cependant, ce chiffre n’a cessé de croitre étant donné l’élargissement de ce crédit sur les travaux de rénovation.

Un pourcentage élevé des ménages a également pu y avoir accès grâce à cette extension. La réalisation des travaux jusqu’à un niveau de 25 % du coût de l’achat s’impose. Après, l’emprunteur est libre de profiter de ce crédit.

Certains professionnels qui interviennent sur le marché de l’immobilier ont estimé que ces mesures sont contraignantes. Par contre pour les ménages, il s’agit d’une opportunité d’investir dans l’ancien ou dans le neuf.