La hausse de la demande de financement

Le secteur du financement a connu une tournure favorable aux emprunteurs cette année. De nombreuses opérations sont proposées à un taux qui a fait l’objet d’une baisse surprenante. C’est notamment le cas du crédit immobilier. Il s’agit d’une catégorie d’offre à laquelle tout le monde ne peut pas facilement avoir accès. Pourtant, cette année le pourcentage des demandeurs s’est considérablement accru.

L’accroissement de la demande

Le mois d’août dernier, la demande de crédit touchant le domaine de l’immobilier a connu une hausse de 56 % en comparaison avec les chiffres obtenus il y a un an de cela. C’est la baisse significative du taux d’intérêt dans ce secteur qui est à l’origine de ce fait. Toutes les durées confondues, on a constaté une baisse qui se situe dans les environs de -0,02 et -0,10 %.

L’investissement dans l’achat ou la construction d’une maison implique de monter un grand projet. Rares sont les gens qui disposent d’une épargne ou qui utilisent uniquement leur économie pour investir dans une telle acquisition. C’est ce qui fait de la demande de crédit une étape par laquelle il faut nécessairement passer pour concrétiser le projet.

Nombreux sont les gens qui souhaitent y avoir accès sans pouvoir rien faire en raison de la faiblesse de leur capacité de remboursement. Cette baisse de taux indique que le moment est propice pour faire un investissement.

Limitation de risque de surendettement

En plus du crédit immobilier, le rachat de crédit est également concerné par cette baisse durant cette année. Il s’agit d’une opération qui permet de regrouper plusieurs dettes afin qu’elles constituent un seul prêt.

Ce regroupement, et surtout s’il concerne uniquement des prêts immobiliers, est frappé par un niveau d’intérêt plus bas. C’est ce qui rend plus simple pour les particuliers de faire son remboursement.

Leave a Reply